Formation professionnelle supérieure

Renseignements

La formation professionnelle supérieure prépare à des fonctions exigeantes de spécialiste et de cadre. Elle s’inscrit dans le prolongement d’une formation professionnelle initiale de trois ou quatre ans sanctionnée par un certificat fédéral de capacité (CFC) ou d’un diplôme équivalent du degré secondaire II.

La formation professionnelle supérieure permet une spécialisation et/ou un approfondissement des connaissances techniques ainsi que l’acquisition de qualifications dans le domaine de la gestion d’entreprise.

Elle se caractérise par un lien étroit entre la théorie et la pratique. Le savoir et les compétences transmis doivent pouvoir être appliqués rapidement dans la vie professionnelle quotidienne. En déterminant les contenus de formation, les organisations du monde du travail (les associations professionnelles et de branche) veillent à ce que cette exigence soit satisfaite. Grâce à cette proximité avec la pratique, la formation professionnelle supérieure est très appréciée par les entreprises. Un diplôme de ce niveau ouvre de ce fait de belles perspectives de carrière, raison pour laquelle pas moins de 27 000 jeunes professionnels terminent chaque année avec succès une formation professionnelle supérieure.

Conditions d‘admission
Un certificat fédéral de capacité (CFC) sanctionnant une formation professionnelle initiale de trois ou quatre ans ou un diplôme équivalent du degré secondaire II (par ex. une maturité gymnasiale) complété par l‘expérience professionnelle exigée permet d’accéder à la formation professionnelle supérieure.

Offres
La formation professionnelle supérieure se subdivise en deux domaines:

  • Examens fédéraux  (examens professionnels et professionnels supérieurs): ces examens sont destinés aux professionnels qualifiés qui souhaitent approfondir leurs connaissances professionnelles de manière ciblée, assumer une fonction de cadre ou conduire une entreprise. Chaque champ professionnel propose des examens fédéraux. Alors que les examens professionnels sont sanctionnés par le brevet fédéral, les examens professionnels supérieurs mènent, eux, au diplôme fédéral. Les exigences posées dans le cadre de ces derniers sont plus élevées. En règle générale, les candidats se préparent à ces deux types d’examen dans le cadre d’un cours préparatoire d’une année à une année et demie suivi en cours d’emploi. Ils ont aussi la possibilité de se préparer seuls à l’examen.
  • Ecoles supérieures: ces écoles préparent à une activité professionnelle exigeante impliquant des responsabilités techniques ou de conduite. Les filières de formation ont pour but de développer une approche autonome, méthodologique et systémique des activités. Elles peuvent être suivies en cours d’emploi ou dans certains cas à temps complet. La durée des cursus à plein temps est de deux ans au minimum et celle des cursus en cours d’emploi de trois ans en règle générale. Les personnes qui terminent avec succès une formation proposée par une école supérieure reçoivent un diplôme reconnu sur le plan fédéral portant la mention « ES ».

Les offres de la formation professionnelle supérieure sont proposées par tous les champs professionnels. Il existe près de 390 examens fédéraux et 450 filières de formation des écoles supérieures.

Coûts des formations
Les coûts assumés par les étudiants pour une formation professionnelle supérieure sont plus élevés que ceux pris en charge par les étudiants des hautes écoles spécialisées et des universités. L’investissement est toutefois rentable car les offres de la formation professionnelle supérieure affichent les meilleurs rendements au degré tertiaire. En effet, l’augmentation du revenu des diplômés de la formation professionnelle supérieure est proportionnellement plus importante que les coûts investis pour la formation. Les diplômés de la formation professionnelle supérieure sont par ailleurs des professionnels très demandés sur le marché du travail.

Depuis la rentrée 2015/2016, la participation des pouvoirs publics aux coûts de la formation des écoles supérieures est plus élevée. En ce qui concerne les examens professionnels et professionnels supérieurs, le versement direct de subventions aux candidats est prévu.

Save

Save

Save

Save