Soutien au coût de la formation

En Suisse, la scolarité obligatoire dans les écoles publiques est gratuite: les cantons et les communes assurent le financement du degré primaire et du degré secondaire I. Au secondaire II (écoles professionnelles, écoles de maturité gymnasiale, écoles de culture générale, etc.), les frais à la charge des élèves des écoles publiques sont modestes. Il s’agit en général du matériel scolaire et des contributions pour des cours ou des manifestations spécifiques.
Au degré tertiaire, les hautes écoles et les autres institutions cantonales de formation bénéficient également de subventions de l’Etat, mais les étudiants doivent participer de manière plus importante au financement de leur formation.
L’établissement d’un budget individuel aide à planifier le financement d’une formation ou d’une formation continue. On distingue:

  • les frais de formation
  • le coût normal de la vie

Informations générales et modèles de budget: budgetberatung.ch

 

Aperçu des dépenses annuelles moyennes

 

Les montants du tableau ci-dessous montrent les dépenses moyennes pour les étudiants qui n’habitent plus chez leurs parents. Il faut compter un montant d’environ CHF 20’000.- à 30’000.- par an.

 

Dépenses moyennes par an (CHF)
Frais d’études (variables en fonction des écoles et des filières) 1400.-
Matériel d’études (variable en fonction de la filière) 1300.-
Loyer 7000.-
Nourriture / ménage 6500.-
Vêtements / lessive / soins d’hygiène 1500.-
Assurances / santé / impôts 3600.-
Frais de déplacement 1100.-
Loisirs / argent de poche / téléphone / Internet 2800.-
Total 25’200.-

 

Frais de formation

Les frais liés à des études, à un perfectionnement ou à une formation continue varieront fortement en fonction de l’institution de formation, du lieu, de la durée, du domaine et des branches d’études.
Les coûts liés à la formation elle-même se composent des éléments suivants:

  • taxes d’études, taxes semestrielles
  • frais d’admission et d’examens
  • contributions éventuelles à une assurance-accidents, aux bibliothèques, aux organisations estudiantines, aux associations sportives universitaires, etc.
  • matériel d’études: ouvrages spécialisés, logiciels et instruments spécifiques, appareils et fournitures de bureau
  • infrastructure: PC, imprimante, scanner, connexion Internet, etc.
  • frais d’excursions, participation à des manifestations spéciales, à des camps d’études
  • déplacements vers le lieu où se déroule la formation

 

Taxes d’études

Pour obtenir des renseignements précis concernant les taxes d’études, s’adresser directement auprès de l’école concernée.
Les étudiants qui se trouvent dans une situation financière difficile (notamment celles et ceux qui bénéficient d’une bourse d’études) peuvent dans la plupart des universités être exonérés des taxes semestrielles. Ils doivent pour cela déposer une demande et la justifier.
Le site swissuniversities.ch offre une vue d’ensemble des taxes d’études des hautes écoles [PDF, 108KB].

Le montant des taxes semestrielles dans les hautes écoles privées varie beaucoup selon les filières (de CHF 1800.- à 5400.-, voire même plus).
De même, les taxes semestrielles d’une école supérieure diffèrent d’une école à une autre. Pour en savoir plus, voir les sites c-es.ch ou odec.ch.
Voir aussi la page Ecoles supérieures ES.

 

Coût de la vie

Les dépenses normales de la vie courante doivent aussi être assumées durant une formation. Les personnes qui n’ont pas la possibilité de loger chez leurs parents et qui ne sont pas prises en charge financièrement par eux doivent compter dans leur budget les dépenses suivantes:

  • Logement: loyer, électricité, chauffage, eau, élimination des déchets, mobilier
  • Ménage: nourriture, articles de ménage
  • Vêtements et soins d’hygiène: habits, produits de soins, coiffeur
  • Communication et médias: téléphone, Internet, radio et TV, journaux
  • Moyens de transport: transports publics, vélo, voiture privée
  • Loisirs: vacances, culture, sport, divertissements
  • Caisse maladie: souvent les cantons accordent des réductions des primes d’assurance
  • Autres frais de santé (généralement non remboursés par la caisse maladie): dentiste, hygiène dentaire, ophtalmologue, médicaments ordinaires, lunettes, verres de contact, contraception, etc.
  • Assurance ménage et assurance responsabilité civile
  • Impôts: Pour les étudiants sans activité lucrative et sans fortune significative, la charge fiscale est très faible. Dans la plupart des cantons, les frais de formation ou de formation continue sont, au moins en partie, déductibles des impôts.
  • Prévoyance: cotisation AVS (plus d’informations ci-après), caisse de retraite, 3e pilier. Les cotisations de prévoyance dépendent de l‘âge et  de la situation personnelle.

 

Cotisations AVS pour étudiants

Le versement de cotisations AVS dépend de l’exercice d’une activité lucrative. L’employeur déduit du salaire les cotisations AVS et les verse à la caisse de compensation. S’ils n’exercent pas d’activité lucrative, les étudiants doivent verser une cotisation minimale de CHF 480.- par an. Le montant des cotisations dépend de l’âge de l’étudiant ou de l’étudiante, et, en cas d’activité lucrative, du revenu annuel. Pour des informations détaillées, voir ahv-iv.info, ainsi que l’aide-mémoire Cotisations des étudiants à l’AVS, à l’AI et aux APG [PDF, 572KB].

 

Financement

Il existe en principe quatre possibilités de financer une formation:

  • Contribution financière des parents
  • Bourses d’études et prêts cantonaux
  • Autres bourses et soutiens financiers
  • Emploi à temps partiel

 

Actualité dans le système des bourses et tendances dans la politique des entreprises suisses

MarKom

Bourses d’études

11.11.2014, l’octroi d’allocations de formation est une tâche qui relève de la compétence des cantons. En 2014, ceux-ci ont versé 321 millions de francs d’allocations de formation (305 millions de francs en bourses d’études et 16 millions de francs en prêts). La Confédération subventionne ces dépenses par le biais d’un montant annuel de 25 millions de francs. Autres informations et liens utiles: Politique des cantons

 

Large soutien des entreprises à la formation continue de leurs employés

Neuchâtel, 21.11.2013 (OFS) – 83% des entreprises suisses ont déclaré avoir soutenu au moins une activité de formation continue suivie par leurs collaborateurs en 2011. Ce taux varie en fonction de la taille de l’entreprise et du secteur économique dans lequel les entreprises sont actives. En comparaison européenne, la Suisse fait partie des pays dont le taux d’entreprises formatrices est le plus élevé, mais se situe proche de la moyenne européenne pour ce qui est de la part des employés soutenus. Ces résultats proviennent de l’enquête auprès des entreprises sur la formation professionnelle continue qui a été menée pour la première fois en Suisse par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Pour plus d’informations: OFS soutien à la formation du comuniqué de presse de l’Office fédéral de la statistique OFS.

21.10.2013 09:15  – OFS, Processus de formation (0351-1311-30)
MarKom
Bourses et prêts d’études cantonaux 2012
47’576 personnes ont bénéficié de bourses et prêts d’études cantonaux en 2012

Neuchâtel, 21.10.2013 (OFS) – Les cantons ont dépensé 318 millions de francs pour les bourses et prêts d’études en 2012. Ce montant englobe les 25 millions de francs (8%) de contributions fédérales dans ce domaine. Sur le total des contributions à la formation, 302 millions ont été versés sous forme de bourses d’études, les 16 millions restants sous forme de prêts d’études. En 2012, 47’576 personnes ont bénéficié de bourses et prêts d’études cantonaux. Ce nombre correspond à 8% des personnes inscrites dans une formation post-obligatoire. Si les moyens financiers consacrés aux bourses d’études sont restés stables, le nombre de personnes suivant une formation post-obligatoire s’est accru de quelque 30% ces dix dernières années. C’est ce qui ressort des résultats de la statistique des bourses et prêts d’études de 2012, établie par l’Office fédéral de la (OFS).

Pour plus d’informations: Bourses_2012 du comuniqué de presse de l’Office fédéral de la statistique OFS. Liens utiles:

Bourses d’études, informations de base

Adresses des services des bourses

Cadre général

Politique des cantons